L’équipe des États-Unis bat le Canada pour atteindre le match pour la médaille d’or de la Coupe du monde de basketball féminin FIBA

SYDNEY — Breanna Stewart et les États-Unis ont utilisé un effort défensif dominant pour battre le Canada et atteindre le match pour la médaille d’or de la Coupe du monde de basketball féminin FIBA ​​​​pour le quatrième tournoi consécutif.

Stewart a marqué 17 points et les Américains ont rapidement pris les devants pour écarter le Canada 83-43 vendredi. Les 43 points étaient les moins marqués dans un match de demi-finale de l’histoire de la Coupe du monde.

« Le Canada a très bien joué tout le tournoi, et l’objectif était juste de venir et de vraiment les limiter », a déclaré l’attaquant américain. Alyssa Thomas. “Nous étions vraiment enfermés dès le saut avec notre plan de match.”

Les Américains affronteront la Chine ou l’Australie, qui jouaient plus tard dans la journée, pour la médaille d’or.

“Notre objectif était de remporter une médaille d’or, et nous sommes en mesure de le faire”, a déclaré l’entraîneure américaine Cheryl Reeve.

Les États-Unis (7-0), qui sont sur un rythme record de points et de marge de victoire dans le tournoi, ont pris le contrôle du match tôt, inscrivant les 15 premiers points. Les Américains ont contesté chaque tir du côté défensif alors que les Canadiens ont raté leurs neuf premières tentatives sur le terrain. Du côté offensif, Stewart, Thomas et A’ja Wilson essentiellement obtenu n’importe quel tir qu’ils voulaient.

“Je pense qu’après ce coup de poing, ça leur a vraiment coupé l’air”, a déclaré Thomas. “Ils ne savaient plus quoi faire de leur infraction après cela.”

Laeticia Amihere, qui joue en Caroline du Sud pour l’ancien entraîneur américain Aube Staleya finalement inscrit le Canada sur l’échiquier près de 5 minutes après le début du match en effectuant un lay-up de conduite.

À la fin du quart, les États-Unis menaient 27-7. Le Canada avait commis quatre revirements – le même nombre que l’équipe avait contre Porto Rico en quart de finale, ce qui était le total le plus bas dans un match en 30 ans.

Les Américaines menaient 45-21 à la mi-temps, et l’avance n’a cessé de croître dans les 20 dernières minutes. La victoire a été la plus grande marge pour les États-Unis dans la ronde des médailles, dépassant la victoire de 36 points sur l’Espagne lors de la Coupe du monde 2010.

Le Canada (5-2) s’est qualifié pour la ronde des médailles pour la première fois depuis 1986 et a une chance de remporter sa première médaille depuis qu’il a remporté la médaille de bronze cette année-là.

“Nous ne l’avons pas fait aujourd’hui, mais ce que nous allons faire, c’est prendre cela avec ce que nous avons appris aujourd’hui et comment nous pouvons l’augmenter demain”, a déclaré le capitaine du Canada. Nathalie Achonwa a dit. “C’est toujours un match pour une médaille, et c’est tout aussi important pour nous.”

Les États-Unis ont remporté sept des huit rencontres avec le Canada en Coupe du monde, bien que la plus récente soit survenue en 2010. La seule victoire du Canada remonte à 1975.

Il s’agit de la 29e victoire consécutive en Coupe du monde pour les Américains, qui n’ont pas perdu depuis les demi-finales de 2006 contre la Russie. L’Union soviétique détient le record de la Coupe du monde avec 56 victoires consécutives de 1959 à 1986. Ce n’est que la deuxième fois dans la riche histoire des Américains qu’ils remportent quatre concours consécutifs pour la médaille d’or. Ils l’ont également fait de 1979 à 1990, gagnant trois fois.

Cette équipe américaine, qui compte tant de nouveaux visages, est sur le point de battre de nombreux records de l’équipe, y compris la marge de score et les points par match. Les Américains ont également continué à dominer la peinture même sans 6 pieds 8 pouces Britney Grinerdevançant leurs adversaires par une moyenne de 55-24.

Amihere a mené le Canada avec huit points.

Record battu

Le faible total de points du Canada a battu la marque de 53 que la Corée du Sud avait marqué contre la Russie en 2002.

“Nous commençons à construire cette identité”, a déclaré Wilson à propos de l’effort défensif. “Nous sommes rapides et décousus, et je pense que c’est notre identité.”

Les États-Unis marquent en moyenne 101 points par match. La meilleure note de l’équipe à ce jour dans le tournoi était de 99,1, établie en 1994.

Toujours en convalescence

Kahleah Cuivre s’est absentée après s’être blessée à la hanche gauche lors de la victoire contre la Serbie en quarts de finale. Copper a atterri durement sur sa hanche en se dirigeant vers le panier et a dû être aidée hors du terrain. Elle espère jouer samedi. Betnijah Laneyqui s’est également blessé lors du match contre la Serbie, a joué contre le Canada.

Suivant

Canada : joue pour la médaille de bronze samedi.

É.-U. : joue pour la médaille d’or samedi.

Leave a Comment

Your email address will not be published.